36 av. Charles de Gaulle 54425 Pulnoy - Tél. : 03 83 36 30 37

Home / Isolation des combles

 

 

L’isolation des combles est le complément essentiel du poêle à granulés. Elle permettra d’optimiser au maximum les économies réalisées par votre poêle.

Près de 30% de la chaleur d’une maison mal isolée s’échappe par le toit, selon l’Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Il s’agit là du principal poste de déperdition d’énergie. Habités ou perdus, vos combles sont donc essentiels pour la bonne isolation thermique de votre maison.

déperdition

 

Pourquoi isoler les combles?

 

Les parois des combles sont presque toutes en contact avec l’extérieur. De fait, cette pièce est extrêmement sensible aux variations de températures extérieures. L’isolation thermique permet ainsi de conserver une température intérieure homogène en toute saison. De plus, associée à une bonne ventilation, elle évite la condensation sur les parois en hiver ainsi que les éventuelles moisissures. L’été, l’isolation permet de bloquer l’air chaud qui circule dans la toiture et ainsi de conserver des combles plus frais.

isolation knauf  isolation knauf h

L’avantage Bioflamm :

Deux travaux, un seul interlocuteur.

L’isolation des combles, et le poêle à granulés font parti du bouquet de travaux. Si vous avez acheté un poêle en 2014, et que vous faites l’isolation des combles, vous bénéficierez de 30% de crédit d’impôt sur les 2 postes + la prime Eco Energie + la prime Rénovation Énergétique de 1350 €*.

Exemple d’une maison de 100 m2 dans laquelle vous installez un poêle à granulés seul :

Poêle 3000 €, pose 1000 €, total 4000 €

Exemple d’une maison de 100 m2 dans laquelle vous installez un poêle à granulés + l’isolation des combles :

Poêle 3000 €, pose 1000 €, total 4000 € + isolation 2350 € = 6350 €

Crédit d’impôt sur le poêle : 750 €, Crédit d’impôt sur l’isolation : 575 €, Prime Eco Energie : 500 €, Prime Rénovation Energétique : 1350 € *

Prix de reviens : 6350 € – 3175€ = 3175 €

 

* soumis à condition de revenu :

Il faut être situé sous un plafond de ressources dépendant de la composition de votre ménage. La somme des revenus fiscaux de référence des personnes occupant le logement ne doit pas excéder un plafond, soit l’avant-dernière année, soit l’année précédant celle de demande de la prime. Ce plafond est égal à 25 000 € si le ménage est composé d’une personne et à 35 000 € si le ménage est composé de deux personnes. Au-delà de deux personnes, cette somme est majorée de 7 500 € par personne supplémentaire composant le ménage.